mardi 4 mai 2010

Petit-Couronne - Chaud 1er mai


Image saisissante non? Bizarement elle est souvent visible les jours fériés quand, dans la raffinerie Petroplus installée sur le territoire communal, les techniciens, trop peu nombreux ou trop imbibés, sont livrés à eux-mêmes et n'ont d'autres solutions que de parer à l'urgence. Jusqu'au jour où ...
Posted by Picasa

2 commentaires:

Un opérateur a dit…

Tu te prends pour qui pour dire:

"trop peu nombreux ou trop imbibés"

As tu déjà mis les pieds dans la raffinerie pour dire des choses comme celle la???

Ne pas oublier que si les impôts locaux de petit couronne sont si peu élevés c'est grâce à notre usine.

Alors un peu de respect pour les gens qui y travaillent.

merci.

Pascal a dit…

Tout d'abord je ne pense pas que nous ayons gardé les cochons ensemble! Ensuite, quel rapport entre les impôts locaux et le risque de se faire sauter la gueule? Doit-on en passer par là pour avoir des revenus? Je ne le pense pas. Et quand vous dites "notre usine", ne serez vous pas le premier à vous lamenter de son peu de reconnaissance lorsque vous serez victime du prochain plan social? Pour terminer, je me prends pour quelqu'un qui a, comme vous, une liberté d'expression.

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...