lundi 11 mars 2013

Grand-Quevilly - Répétition des Bakayas - Ecole Joliot-Curie



On s'était dit rendez-vous ...

Depuis septembre dernier ils sont sur la brèche. Plus de deux heures de répétitions tous les vendredis soirs au premier étage des locaux de l'ancienne école Joliot-Curie dans le Bourg. Ils viennent de loin parfois, telles Michèle, Chantal ou Claudine... "C'est une passion, notre drogue...". La compagnie existe depuis 1946, créée en 1961 par Jacques Bauny et Pierre Casaert. A l'époque, il s'agissait de mettre un peu d'ambiance dans le quartier Sainte-Lucie mais les  Bakayas sont vite devenus une section à part entière de l'Amicale laïque Césaire-Levillain. "Bien qu'amateurs, nous présentons un spectacle de qualité professionnelle" soutient Aurélie Desanglois la responsable du groupe artistique, "notre but est de distraire agréablement le public en abordant la musique, la danse, la comédie, le théâtre, la comédie musicale et la poésie. Notre recette est simple : une forte dose d'enthousiasme et de dynamisme, beaucoup d'imagination, une pincée de savoir vivre pour le travail en groupe, une bonne cuillerée de discipline et surtout de grosses poignées de sourires…".
Sans cesse, les Bakayas évoluent pour présenter un spectacle moderne, nouveau, respectant la générosité, la variété au sens large, dans un constant souci de qualité. "Le spectacle Bakayas s'adresse à tous les publics, respectueux du vrai music-hall et de la bonne chanson française". La nouvelle mouture du spectacle va prendre des allures de retour vers le passé. Avec "On s'était dit rendez-vous...", le groupe va évoquer des secrets bien gardés par des élèves de la promo 93 qui, vingt après la fin de leurs études se retrouvent...Chants et dans rythmeront ces petites confidences mises en scène par Aurélie Desanglois.  Le chef de chœur Olivier Vonderscher dirigera ses artistes le vendredi 5 avril à 20 h 30 au théâtre Charles Dullin. Vente des places du lundi au vendredi de 17 h 30 à 19 h 30 à la Maison des Amicales, 1 avenue Georges Braque, à partir du lundi 18 mars.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...