lundi 11 mars 2013

Saint-Etienne du Rouvray - Violaine Herpin - Service développement social



Casser les stéréotypes.

Depuis longtemps, la municipalité consacre à la journée du 8 mars une place à part résumant le travail effectué tout au long de l'année visant à promouvoir l'égalité hommes / femmes au quotidien. Cette année encore sera l'occasion de rencontres, d'échanges et de débats autour de ce sujet de société. Violaine Herpin, agent de développement social en charge de cet événement travaille depuis plusieurs moi avec les associations, les institutions locales et les services municipaux à son élaboration. "La salle festive va accueillir durant cette journée divers espaces où sera abordé le thème de la promotion de l'égalité. Santé, emploi, engagement, tâches domestiques, sport... tous les sujets seront abordés sur les stands et ateliers présents où les intervenants tenteront de casser les stéréotypes de " la femme au foyer et  l'homme au boulot".  Après un cocktail dînatoire à 18 h, c'est à une lecture spectacle que sera convié le public, suivi d'un débat animé par Moïse Gomis". Proposé par les compagnies "Idéal de Neuf" et "La Dissidente", la lecture spectacle, mise en scène originale du livre de Florence Aubenas "Le quai d'Ouistreham",  va servir de prétexte à la description du quotidien de femmes occupant des emplois précaires et peu valorisant. "A la lecture de ce texte absolument non théâtral, une chose nous a sauté à la figure" témoigne Marie-Hélène Garnier la créatrice de "La Dissidente". "Il nous a semblé indispensable de nous immerger dans cette narration comme Florence s'était elle-même immergée dans cette précarité. De là est venue l'idée d'une lecture à voix haute, pour faire entendre ce témoignage vécu et le diffuser. Mettre en lumière ces métiers de l'ombre, faire entendre aux jeunes la parole des générations au-dessus, faire entendre "l'ici et maintenant" alors que le quotidien nous submerge à longueur de journée". 

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...