dimanche 7 avril 2013

Moulineaux - Betty Schoenauer - Teddybears



Synonyme d'espoir.

Il est sur toutes les photos relatant la lutte des salariés de la raffinerie de Petit-Couronne. Il est passé sur toutes les télévisions, il a côtoyé des représentants syndicaux, des ministres et même deux présidents de la république! Les raffineurs, engagés depuis plus d'un an dans une lutte pour la sauvegarde de leur emploi et de leur outil de travail sont unanimes : "HOPE nous ressemble. Il sourit même si l'adversité est dure au quotidien". HOPE ? Un ours, un Teddy bear, pas en peluche mais en "mohair", du vrai. Cette mascotte a une maman : Betty Schönauer-Maurice, épouse de Christian, lui-même salarié de Pétroplus. Cette détentrice d'une maîtrise de fleuriste a quitté son Allemagne natale pour venir vivre en France avec son mari. Secrétaire dans un laboratoire elle occupe la moitié de son temps à la fabrication de ces petits êtres qu'elle propose, non pas à la simple vente mais à l'adoption. "C'est une passion qui me tient depuis que je suis petite" confie t-elle, "J'adore créer et donner vie  à partir de tissus, mohair et peluche.  Chacune de mes petits sont des pièces uniques. Tout a commencé après la naissance de notre fille  Cindy. Je voulais lui offrir  encore plus que mon amour. Il m'est alors venue l'idée de lui faire un doudou  avec un de mes pyjamas, puis une poupée de chiffon, un nounours... " Devant les encouragements des amis et de la famille, Betty s'est mise à donner naissance à de plus en plus de petits. Depuis elle participe à divers salons ou expositions où se rencontrent des collectionneurs éclairés. Chacune de ses créations possède son acte de naissance. Les matériaux utilisés sont de la meilleure qualité, "Schulte", "Mohair", "Cashmere" et "Suédine". Les yeux sont en verre, peins à la main et en qualité sécurit.  Les articulations sont en carton, bois ou fibre et la tenue et l'équilibre sont obtenus grâce à des granulats en acier, verres minéraux ou caoutchouc servant de lest. "L'idée d'une mascotte pour le combat des Pétroplus m'est venue simplement. Il leur fallait quelque chose qui les rassemble, qui leur serve de repère. L'idée a fait mouche. Puisse le sourire de HOPE rejaillir sur l'issue de cette lutte!". Betty Schönauer sera présente au salon Maison de poupées le dimanche 12 mai à Fleury-la-forêt. Ses oeuvres sont visibles sur http://bettyoursteddybears.com.


Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...