lundi 27 mai 2013

Rouen - Graines de jardins - Jardin des plantes.



Un week-end au jardin.

La cinquième édition du festival Graines de Jardin qui a eu lieu ce week-end au Jardin des plantes de Rouen a eu la bonne idée de s'intercaler entre deux dépressions atmosphériques qui se plaisent, en ce moment, à traverser le pays. Paradoxe, le thème choisi cette année traitait de... l'eau! Celle-ci n'aura en tous cas pas empêché les milliers d'amateurs de faire le déplacement afin d'échanger ou acheter des végétaux, de recueillir de précieux conseils auprès de professionnels et de particuliers, ou encore participer à divers ateliers et démonstrations. Sylvaine, 11 ans, venue avec son papy et sa mamie depuis Amiens avait, elle, un tout autre projet : "Papy et Mamie aiment bien les fleurs. Moi, je cherche un cadeau pour la fête des mères." L'après-midi de samedi ne se déroula pourtant pas sans une petite averse. Sous son parapluie, attendant que cela se passe, René, rouennais de 69 ans commente ironiquement ce temps de chien. "C'est la nature, faut laisser faire. Et puis, par ce temps, toutes les graines vont sortir", avant d'ajouter en désignant du menton la délégation d'élus déambulant dans l'allée, "même les mauvaises...". Plus loin, dans le marché artisanal, les rires attirent le chaland. Deux couples s'extasient devant les paniers de fruits présentés par l'association pomologique : "Tu as vu le nom de cette pomme ? Jules Labitte...". Autour des ânes Lulu, Pyjama ou encore Papaye et Pimpin, les enfants font la queue pour faire un petit tour. Les plus grands s'émerveillent devant le piège à nuages, invention simple pour recueillir les gouttelettes de condensation. On l'aura compris, ce festival qui, au fil des années est devenu un rendez-vous incontournable des passionnés de nature, tient son succès de son emplacement, le jardin des plantes, de par sa diversité d'exposants, d'animations et d'ateliers et surtout par son côté convivial qui fait que "l'on va au festival" pour passer un bon moment entouré de jolies choses.


Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...