mardi 9 juillet 2013

La Bouille - Exposition de l'école Le Petit Prince.



Les reflets et scintillements de Ding, Dingue, D'eau.

Dans le cadre du festival "Normandie Impressionnisme" qui anime en ce moment l'agglomération, les 80 élèves, enseignants et parents d'élèves de l'école "Le Petit Prince" présentent, jusqu'au 9 juillet, une exposition au titre évocateur, "Ding, Dingue D'eau". Accompagnés par l'artiste peintre Jean-Pierre Dassonneville qui leur a délivré des conseils et une initiation à l'histoire de l'impressionnisme, les jeunes élèves ont pu laisser libre cours à leur imagination. "Dans leur travail, ils ont su mêler les scintillements et les reflets utilisés dans cette tendance, tels que nous les avons évoqués durant plusieurs séances du jeudi après-midi" se satisfait l'artiste. Outre les tableaux et les diverses représentations de la parade des navires de l'Armada, une structure spectaculaire figure en bonne place dans cette exposition. Réalisée à partir de matériaux de recyclage, l'ensemble représente les infrastructures de la raffinerie Pétroplus de Petit-Couronne se reflétant dans la Seine. Audrey Duval, institutrice de cycle 3 ne cache pas sa satisfaction devant un tel aboutissement. "Les élèves se sont magnifiquement imprégnés de ce travail alors que les parents d'élèves se sont investis d'une façon très importante et que notre directrice Pascale Heurtevent a soutenu ce projet sans réserve. De ce regards croisé entre la création artistique d'un jeune public scolaire et celui d'un artiste peintre, Jean-Pierre Dassonneville, il résulte une oeuvre touchante et impressionnante de maturité". "Ding, Dingue d'eau, visible librement au "Grenier à Sel", de 14 h 30 à 19 h, jusqu'au 9 juillet.


Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...