dimanche 19 octobre 2014

Rouen. C'est mon quartier - Île Lacroix.



Un effort sur la propreté serait le bienvenu.

J’aime.

. « Les commerces. Je vis avec ma mère qui a plus de 80 ans et leur présence lui permet de pouvoir sortir sans trop se fatiguer ou prendre de risques ».
. « La desserte du quartier par les transports en commun. J’irai jusqu’à dire que c’est parfait »
. « Le petit marché du jeudi. Nous avons même un poissonnier ».
. « L’ambiance qui règne chez nous. Tout le monde ou presque se connaît, se fait la bise… Un véritable petit village ».

Je n’aime pas.

. « La propreté. Celle-ci laisse vraiment à désirer. On aurait bien besoin d’un cantonnier à temps complet … ».
. « Je ne suis pas le seul à m’en plaindre, mais le gros problème reste le stationnement. D’une part des véhicules de personnes extérieures au quartier viennent stationner ici. D’autre part, les soirs de match à la patinoire, alors que certains rentrent du travail, ils ne trouvent plus de place. Je n’ai rien contre le sport mais il y sûrement des solutions à chercher et à trouver pour régler ce désagrément ».

J’aimerai.
. « Que quelques démolitions soient réalisées. Le centre aéré qui est maintenant à l’abandon, ferait très bien l’affaire pour y établir un parking… ».
. « L’Océade, qui est une vraie verrue urbaine ne demande qu’à disparaître. Du foncier serait ainsi récupéré ».

. « Le bâtiment qui a brûlé il y a quelques années près de l’école. Il est à l’abandon et il serait souhaitable d’en faire quelque chose ».

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...