dimanche 19 octobre 2014

Rouen. Chevalier dans l'ordre de la légion d'honneur.



Pugnacité, combativité et détermination.
                                                            
Proches, amis, relations professionnelles, personnalités… Tous ceux qui ont eu ou ont encore affaire avec le récipiendaire du soir n’auraient voulu pour rien au monde, manquer cette cérémonie. Gérard Romedenne, le gamin qui quitta le système scolaire en classe de seconde, recevait ce soir-là, les insignes de chevalier dans l’ordre de la légion d’honneur. Sous les yeux entre autres de Daphnée, sa petite fille ou de la député Valérie Fourneyron, le maire et parrain Yvon Robert a retracé l’existence professionnelle de cet homme de soixante-dix ans, autodidacte et ayant accédé aux plus hautes fonctions du monde de la banque. « Entré dans cet univers dès l'âge de 18 ans, il s'est ensuite passionné à poursuivre toutes les opportunités en matière de formation continue, ce qui lui a permis de gravir tous les échelons. Une vraie réussite puisqu'il est nommé directeur général du Crédit Industriel de Normandie en 1992, avant d'en devenir le président en 2000. Il s'intéresse de près à la vie économique de la région, en prise directe avec les activités bancaires. C'est à ce titre qu'il est devenu Président de l'ESC Rouen. Gérard Romedenne a aussi été nommé président de la Banque Scalbert-Dupont en 2001, également filiale du groupe CIC… ». Son curriculum-vitaë évoqué, le premier édile a également salué la « pugnacité, la combativité et la détermination » à mettre « son expérience au service de la vie associative et citoyenne ». Elu à la chambre de commerce, président du comité d’audit au Grand port maritime de Rouen, Vice-président de la fondation de Lille, d’Euralille Grand-Palais ou encore vice-président de Rouen expo évènement ou de la société d’exploitation de spectacle gestionnaire du Zénith, Gérard Rommedenne trouve encore du temps pour profiter d’une autre passion, la musique.



Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...