mercredi 3 décembre 2014

Petit-Quevilly. Cap Citergie en route.



La croisade du développement durable.


Petit-Quevilly devient l’une des trois communes de la métropole, avec Malaunay et Rouen, à être engagé dans CAP Cit’ergie afin d’en obtenir le label, récompensant une politique en faveur d’un environnement durable. « En adoptant Cit’ergie, la collectivité affirme et renforce ses actions en matière d’efficacité énergétique et donc de lutte contre le changement climatique » déclare-t-on en mairie. De fait, depuis plusieurs années, la ville multiplie ses efforts pour gérer durablement son territoire. Le  raccordement du réseau de chaleur à l’usine d’incinération des déchets VESTA, le  métro sur gazon, l’adoption des modes doux pour les déplacements avec 12 km de pistes cyclables et l’aménagement de voies piétonnes font partie de ces démarches engagées. Pour autant, le chemin est long jusqu’à l’obtention de ce label. En effet, la loi Grenelle 1 fixe, au niveau national, des objectifs à atteindre d’ici 2020. L’amélioration de l’efficacité énergétique, la préparation du territoire à affronter les impacts inéluctables liés au dérèglement climatiques, la réduction de 38% des consommations d’énergie dans les bâtiments ou encore la réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre sont autant d’étapes que les collectivités locales devront franchir. C’est pourquoi, en investissant toutes la compétence de ses services, la ville souhaite s’investir davantage dans le conseil et les actions de sensibilisation en direction de sa population et ainsi favoriser les comportements éco-responsables. Au final, ce label placera Petit-Quevilly parmi 600 collectivités européennes engagées.

Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...