mardi 2 décembre 2014

Rouen. C'est mon quartier - Ile Lacroix.



J’aime.

. «La tranquillité du quartier. On ne peut pas dire que l’on soit embêtés même si, parfois et comme un peu partout sans doute, des bruits sont à déplorer. Dans l’ensemble on mène une vie agréable sur l’ile ».
. «Nous avons des commerces et pouvons presque vivre dans le quartier sans avoir à en sortir ».
.«Les transports en commun qui passent dans le quartier. Pour ma part je ne les utilise qu’occasionnellement mais c’est bien qu’ils soient là ».

Je n’aime pas.

. «En ce moment, les nuisances occasionnés par tous les chantiers de rénovation. Il aurait peut-être été plus judicieux de terminer un immeuble avant d’en entamer un autre 
. «Les soirs de match de hockey à la patinoire. C’est un problème sans nom. Même avec un macaron apposé sur nos véhicules nous avons du mal à rentrer chez nous. Et pour ce qui est de se garer, je n’en parle même pas tellement c’est une aventure. Les forces de police nationale et municipale seraient les bienvenues ces jours-là pour faire entendre raison aux spectateurs et les empêcher de se garer n’importe où ».
. «La voirie qui tombe en désuétude. Un effort pourrait être fait ».

J’aimerai.

. «Mieux qu’une poissonnerie, qu’un Mac Do ou qu’une nouvelle salle de sport, ce que je veux c’est une pharmacie ! La question a déjà été posée aux collectivités qui nous ont répondu qu’il y en avait une rue de la République. Certes, mais quand on sait que la population de l’ile est relativement âgée, l’implantation d’une officine me semble impératif ».
. «Des bancs ! Dans l’avenue principale il y en a deux. Ils sont éloignés de plusieurs centaines de mètres… Un petit effort, cela ne coûte pas trop cher ! ».





Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...