mardi 2 décembre 2014

Rouen. Plus de jus.



Patience et système D.

Une importante panne du réseau d'électricité est intervenue ce jour vers 2 h 30 plongeant 4.000 foyers dans le noir et interrompant la circulation du métro. A midi, le courant n’avait toujours pas été rétabli pour 1.500 d’entre eux. Parmi les secteurs touchés par cet incident survenu sur un poste de la place Joffre, celui du boulevard d’Orléans où, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, certains commerçants ont tout de même réussi à ouvrir leur devanture. Ainsi, Philippe D’Haygère, dépositaire Paris-Normandie a-t-il tenu à assurer la distribution de ses quotidiens. « Je me suis aperçu du problème en me levant vers 4 h. Le quartier était plongé dans le noir. En téléphonant à ERDF, j’ai compris que c’était grave. Alors j’ai décidé de dresser un étal sur le trottoir. Ma journée ne sera pas complètement perdue. Si la majorité des commerçant n’a pu ouvrir à cause des volets roulants restés bloqués, Bruno Maurouard, propriétaire du bar « Le Muscadet », plus connu sous le nom du « Repaire des amis de François », a lui aussi fait le maximum pour accueillir sa clientèle. «C’est sûr qu’aujourd’hui je ne ferais pas ma recette avec le café » ironise-t-il, « Le plus embêtant, c’est pour le repas de ce midi. Au menu, tripes (venues spécialement de Caen), frites. Les clients sont là mais du gras double froid, c’est moins bon évidemment ! ». Plus loin, des agents ERDF s’activent. La panne a été identifiée et les réparations en cours. Rétablissement du courant, en fin de journée.





Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...