lundi 5 janvier 2015

Rouen animée, Rouen illuminée, Rouen Givrée ... C'est terminé!



Pour la 7e année, Rouen s’est animée et illuminée durant les fêtes de fin d’année. Depuis le 3 décembre dernier, le parvis de la cathédrale avait retrouvé son marché de Noël, celui de l’hôtel de ville s’était transformé en patinoire alors que l’esplanade Marcel Duchamp accueillait le jardin des neiges, qu’un toboggan géant était installé place de la Calende et que la grande roue trônait place du Vieux-Marché.  Tout cela pour le bonheur des petits et des grands. Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, la journée de samedi aura accueilli les derniers visiteurs qui, sous un ciel de Toussaint plutôt que de Noël tentaient encore de prolonger la fête. Armando et son épouse Clara, deux touristes Espagnols s’étonnaient pourtant de ne pas voir plus de monde autour de ces attractions. «Si nous avions ces distractions à longueur d’année chez nous, on en profiterait chaque jour… ». Mais oui Armando, seulement, aujourd’hui est le dernier jour et les Rouennais ne se sont pas privés d’en profiter durant tout le mois écoulé ! Témoins « Pépé Jean-Louis » ainsi que le nomme Arthur, son petit-fils de 8 ans. « Avec Pépé Jean-Louis on est venus très souvent. Il m’a emmené à la luge, sur la grande roue et au toboggan… ». « En effet » confirme le retraité « on a eu la chance d’avoir du beau temps durant ces vacances scolaires et tous les jours ou presque on a trouvé une animation. J’ai même fait mes premiers pas sur la patinoire… ». Martine, la « mémé » d’Arthur aura elle, préféré les animations dans les quartiers. « L’arbre à vœux au carrefour de la Crosse ou encore le vin chaud rue Cauchoise… C’était vraiment dans l’ambiance de Noël. J’aurais aimé assister à certains spectacles à la Chapelle Saint-Louis ou à l’Opéra mais on n’a pas eu le temps ! ». Ce sera donc pour l’an prochain car, c’est promis, ils reviendront. En attendant ils proposent des améliorations. « Plus d’information papier serait bienvenue » souligne Jean-Louis alors que Martine lance une idée pour les attractions. « Ce serait bien de pouvoir acheter un Pass unique pour la patinoire, la grande roue ou les pistes de luge. Cela éviterait de faire la queue et, pourquoi pas de revenir autant de fois que l’on veut ! ». Cette idée ne serait pas pour déplaire au petit Arthur qui, s’il n’est pas parti au ski, n’en a pas moins passé des vacances merveilleuses.




Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...