lundi 9 février 2015

Rouen - 34e édition des Puces rouennaises.



Chiner puis briquer.


Le succès de celle qui est surnommée « la plus belle brocante de France » ne se dément pas. Les visiteurs ont en effet été plusieurs milliers à arpenter ce week-end, les allées de l’immense marché (14.000 m2) aux vieilles choses, en quête de bibelots, objets d’art, meubles et linges anciens, livres de collection, objets insolites, luminaires, pendules, ou autres verrerie, vêtements et timbres… chaque exposant connaissant des fortunes diverses en fonction de ce qu’il présentait. Pourtant, parmi les professionnels tenant stand, il en est un chez qui le passage était pratiquement obligé. Celui de la Maison Lefaucheux, pourvoyeur de produits et solutions pour l’entretien des bois, métaux, sols ou cuir. Fidèle à cette manifestation depuis 2002, l’entité tenant siège à Gisors (27) opère 14 salons par an et cela depuis 35 ans. Et celle qui gouverne, avec son époux, aux destinées de cette spécialisation, a un passé digne d’être conté pour l’Histoire. « En effet », confie Laure Lefaucheux, « il se trouve que je suis l’arrière-arrière-petite-fille de Casimir Lefaucheux, armurier français né en 1802 et mort à Paris le 9 août 1852. Mon aïeul est l’inventeur et le dépositaire d’un type de munition révolutionnaire, la cartouche à broche, dans laquelle, pour la première fois, se trouvent réunis balle, poudre et amorçage. Je ne sais si la génétique y est pour quelque chose mais mon père, Jean-Victor Lefaucheux, a débuté comme chimiste dans l’univers pharmaceutique. En marge de son métier, il s’est pris à concocter et assembler des substances afin d’entretenir et de raviver les armes de chasse. Bronzage, huile, graisse, désoxydant, neutralisant ou décapant… il n’a rien inventé mais simplement appliqué des recettes chimiques en adéquation avec les besoins d’entretien. Maintenant étendus à d’autres supports nécessitant une certaine conservation, ces procédés sont très prisés des collectionneurs ». De fait, après avoir chiné et trouvé la perle rare, nombreux sont ceux qui ont fait une halte pour se réapprovisionner.  Ets Lefaucheux à Gisors (27) - 02.32.55.14.10.

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. En marge du souvenir de la libération de la ville, un hommage est rendu aux combattants de l'ombre du Maquis de Barneville.

Le sacrifice d'une jeunesse pour la liberté. Chaque année, la municipalité organise une manifestation, à Barneville sur Sein...