mercredi 18 mars 2015

Petit-Quevilly - Au cœur du quartier, l'espace citoyen.



Expositions, randonnées, ateliers, conseils, repas ou défilés, la municipalité, via l'antenne de développement social (ADS), braque ses projecteurs sur le droit des femmes jusqu'au 27 mars. A l'origine de ce dispositif, un rendez-vous café organisé une fois par semaine à l'espace citoyen, en service  depuis septembre. "C'est un endroit ouvert à tous où beaucoup de femmes du quartier se plaisent à se réunir, à discuter de choses et d'autres…" confie Zahia, animatrice sociale. "Ces rencontres hebdomadaires nous ont permis de faire des observations et de dresser des constats" ajoute Bertrand, le responsable de l'ADS. "Ce faisant, nous avons pris le temps d'identifier les problèmes qui semblent être à la base des préoccupations des femmes et de la difficulté pour certaines de s'approprier les codes de la nationalité. Nous sommes au cœur d'un quartier où le multiculturalisme est prégnant et il faut une certaine dose de confiance pour aborder certains sujets, les désacraliser et les remettre dans le contexte actuel. Nous nous situons dans une posture d'accompagnement social et l'espace citoyen se doit d'être comme une place de village". Et de nombreux sujets vont être abordés tout au long de ces rendez-vous. Si des thèmes graves comme les violences à l'égard des femmes ou l'information sur l'éducation non sexiste seront naturellement au programme, un peu de légèreté sera apportée avec la tenue d'ateliers bien-être, arts plastiques et culinaires. La culture ne sera pas pour autant oubliée avec la projection d'un film, une randonnée culturelle ou une sortie au théâtre des deux Rives. "Nous ne sommes spécialistes de rien" se plaît à conclure Bertrand, "c'est pourquoi nous nous devons de toucher à tout!". Focus sur le droit des femmes – jusqu'au 27 mars 2015 – Espace citoyen – 15, rue Pablo Neruda – Renseignements et programme au 02.35.36.88.93.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...