mardi 17 mars 2015

Petit-Quevilly - Le miracle n’a pas eu lieu.



En rejoignant en début de soirée la salle de l’Astrolabe où la municipalité diffusait le match de coupe de France de football de l’USQ contre Boulogne sur Mer, les quelques 200 spectateurs avaient des avis partagés quant à l’issue de la confrontation. «On va gagner !» scandait Jean-Pierre à qui voulait l’entendre, «C’est pas gagné !» tempérait Yacine pourtant affublé de la tenue jaune et noire de ses favoris. Des avis de Normands évidemment. A la mi-temps, ponctuée par un rafraîchissement offert par les services municipaux, certains «experts» voyaient encore le côté plein de la bouteille. «C’est pas terminé… Un but ça se remonte !». Mais il y en eu un deuxième, et des cartons jaunes, et une expulsion… «Non, on n’a pas le niveau, on n’y arrivera pas !». Effectivement, ils n’y arriveront pas. Mais point de déception dans ceux qui repartaient après le coup de sifflet final. «Cette année encore ils nous ont fait rêver. Moins longtemps que d’habitude mais rêver quand même. C’est tout ce qu’on demande. Rendez-vous l’année prochaine car, encore une fois, Quevilly sera là !».

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...