mercredi 18 mars 2015

Petit-Quevilly - On pourrait parfois se croire dans un village



Cindy Fortin, 31 ans, agent d'entretien, habite le quartier de la piscine depuis 5 ans.


J’AIME

. "J'ai choisi de demeurer dans ce quartier afin de me rapprocher de la nourrice de ma fille, de l'école  et de mon emploi et j'avoue que, pour l'instant, j'y trouve mon compte".
. "Nous avons la chance d'avoir un large choix de commerces. Non seulement avec le centre Jean Jaurès mais également tout au long de l'avenue".
. "Les transports en commun sont au pied de la porte. Le métro, les bus… C'est vite fait de se rendre à Rouen".
. "Tout ce qui a été fait pour l'instant par la municipalité et les bailleurs sociaux pour embellir et raviver le quartier. On pourrait parfois se croire dans un village".
. "Les aires de jeux pour les enfants".
            

JE N'AIME PAS

."La réputation qui colle à notre quartier. Il est vrai qu'il y a encore quelques temps, il ne donnait pas vraiment une image sereine de la vie en collectivité. Mais je crois que l'on est maintenant loin de ce qui a pu s'y passer même si, certainement, tout n'est pas rose".
."Dans ce même ordre d'idée, les rassemblements de jeunes, les beaux jours venus, ne participent pas à la bonne image du secteur. Ils sont bruyants et dérangent bien des gens encore. Peut-être est-ce dû à la situation géographique des aires de jeu où ils sont tentés de se réunir".
."Il y a encore trop de dégradations gratuites, des véhicules cambriolés…".

J'AIMERAIS

."Si j'avais une baguette magique et que l'on m'autorise à changer certaines choses, je réhabiliterais le terrain de tennis du côté des tours Gauguin. Puis je construirais un espace pour que les aînés puissent s'adonner à la pétanque. Mon fils Chris, qui a 8 ans, voudrait plus de balançoires et un nouveau toboggan..."
. "Et puis, pendant que j'y suis, un ravalement et une mise en valeur de la piscine en attendant la nouvelle place de jeux avec son skate-park".



Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...