mardi 14 avril 2015

Rouen - Le chaleureux langage du vin.



"Elle est comme le bon vin, elle se bonifie en vieillissant…". Le raccourci aurait été trop simple et fort peu élégant pour dresser le portrait de Raymonde Morignot, attachée commerciale de la Maison Charton Père et Fils à Beaune (21). Raymonde Morignot est une aventure à elle seule. Présente sur la foire de Rouen depuis 58 années et certainement la plus âgée des exposantes, elle parle du vin comme de sa vie, une succession de concours de circonstances… "Il y a longtemps… je tenais un hôtel restaurant à Sergine (21) quand des représentants du Consortium vinicole algérien ont pris pension une semaine dans mon établissement" se rappelle-t-elle. "Au cours de nos conversations, ils m'ont mis au défi de réaliser une vente de vins en une matinée. Je n'avais jamais rien fait de tel, mais pari tenu. Celui qui perdait s'acquitterait du prix d'une deuxième semaine de pension… Et puis ma bonne étoile a fait le reste. Le succès s'est trouvé au rendez-vous. J'ai gagné mon pari! Je suis alors entrée dans le monde du vin, à la Cave des Cordeliers de Beaune pendant 21 ans et ensuite avec Pierre Ponnelle, le propriétaire de la Maison Charton". Mariée et maman de Michèle et grand-mère de Sara, Raymonde travaille maintenant en famille. Elle évoque le vin, non pas comme un produit de consommation mais plutôt comme un sacerdoce. "C'est bien d'aimer le vin mais ce n'est pas tout" confie-t-elle, "il faut avoir la foi, aimer les gens, traiter ses amis avec déférence… On ne boit pas du vin, on le partage, on fait plaisir aux gens que l'on aime. Quand on a compris cela, on sait que l'on vit pleinement sa vie, que l'on profite de ces beaux moments…". Veuve, Raymonde a retrouvé un compagnon… il est Seinomarin, de Rouen… "Les Normands font partie de mes meilleurs clients. Difficiles d'approche mais extrêmement fidèles. Pour dire, je fais plus de ventes à Rouen que durant la foire de Paris!". Nuits Saint Georges Rouge, Meursault Blanc, Mercurey “Les Grandes Vignes”, Santenay Premier Cru, Charmes-Chambertin Grand Cru, Meursault, Réserve de la chèvre noire, Gevrey Chambertin… Raymonde chérit ces breuvages authentiques, du terroir et résultant de plusieurs siècles de passion et de travail de l’homme. Quant à son âge, elle est beaucoup moins disserte. "Les années ne comptent que pour les millésimes" sourit-elle.



Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...