mardi 14 avril 2015

Sahurs - A bicyclette, de Saint-Pierre de Manneville à Belbeuf.



Favoriser les modes de déplacements respectueux de l’environnement fait partie des objectifs principaux de la Métropole. Plus de 5 millions d’euros ont été investis pour  réaliser des pistes cyclables. L’itinéraire "Boucle de Roumare" représente environ 14 km d’aménagements en bord de Seine. Cette vélo-route sera complétée par 3 antennes vers Sahurs, Hautot-sur-Seine et Saint-Pierre-de-Manneville. En 2015, elle sera achevée dès la fin des travaux menés par le Port sur la zone du cercle d’évitage à Hautot-sur-Seine. Le Département a délégué la maîtrise d’ouvrage de l’opération de la vélo-route à la Métropole. Il finance l’intégralité des aménagements en bord de Seine, soit environ 1,7 millions d’euros et la Métropole finance les travaux relatifs aux antennes, soit environ 350 000 euros. Cet itinéraire vient se connecter à ceux déjà réalisés. Sur la rive droite, il est prolongé par une piste cyclable d’environ 6,5 kilomètres jusqu’à Croisset. Sur la rive gauche, il est  relié à une piste cyclable qui permet de rejoindre Petit-Couronne via le bac de Val-de-La-Haye.  A l’horizon 2017, sur la rive droite,il est prévu que les cyclistes puissent se rendre de Saint-Pierre-de-Manneville à Belbeuf par des aménagements en site propre, soit un peu plus de 30 kilomètres. Pour atteindre cet objectif, il reste à réaliser les travaux entre la déchetterie de Rouen et Belbeuf qui commenceront à l’été 2015 et l’aménagement d’une piste cyclable le long du boulevard de l’ouest dont les études doivent être lancées en fin d’année.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...