lundi 15 juin 2015

Petit-Quevilly - Le maire auprès des salariés.



Alors qu'un premier accord sur le calendrier des négociations vient d'être signé entre syndicats et direction dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui va entraîner la suppression de 91 postes (la totalité des effectifs du site) dans l'entreprise Transformateurs SAS du Petit-Quevilly, un bon nombre de salariés, en dehors des représentations syndicales avaient décidé hier midi de se rendre en mairie afin d'interpeller le maire Frédéric Sanchez. "Nous nous sentons abandonnés, notamment par le maire de la Ville" déclaraient leurs porte-parole Véronique Quibel et Isabelle Dubreuil dans notre édition du 29 mai dernier. Les précédant dans leur démarche, Frédéric Sanchez s'est rendu aux portes de l'entreprise vers 11 h 45 et a eu un long échange avec l'ensemble des salariés. "C'était un bon dialogue" a assuré Patrick Legrand, délégué syndical CGT de l'usine, "cet entretien s'est bien passé et les salariés s'estiment satisfaits d'avoir enfin quelqu'un qui semble les écouter. Certes monsieur Sanchez ne pourra peut-être pas faire de miracle mais il nous a assurés de son soutien. Outre le fait, qu'en collaboration avec la député Luce Pane, il va adresser un nouveau courrier à la direction de Schneider, un groupe de suivi pourrait être mis sur pied rapidement (CGT – CFE/CGC – salariés et élus) en vue d'échanger les informations, un bon moyen pour nous tous d'avoir de interlocuteurs identifiés". Car au sein du personnel, la tension est extrême. "Nous avons réussi obtenir que le CE ne rende son avis que le 16 septembre au lieu du 30 juin. La fermeture ne se fera donc pas dans la catimini des grandes vacances" se console Patrick Legrand, "mais ce que nous redoutons le plus c'est le mal-être grandissant chez les salariés qui, dans l'état de désespérance où ils se trouvent, nous fait craindre des dérapages irrémédiables…".  

Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...