lundi 15 juin 2015

Rouen - L'Opéra de Rouen vide son vestiaire.



Samedi après-midi, place Saint-Marc. Point de fruits, point de légumes qui traditionnellement attirent ménagères et cuisiniers en herbe. Plusieurs centaines de pièces, des costumes de ballets ou d'opéra, aux robes d'apparat en passant par des vestes de matador, des sandales de gueux, des accessoires et même des décors avaient pris place sous la halle marchande, en provenance directe des vestiaires de l'Opéra de Rouen, mis en vente pour l'occasion par la société Rinato qui a fait sienne cette activité. Mais quel chaland pouvait bien espérer une telle opération ? La réponse ne fut pas longue à attendre. Curieux, artiste en devenir, particuliers et, plus sûrement, compagnies théâtrales amatrices avaient senti la bonne affaire se bousculant presque pour acheter qui un feutre de marquis, qui une robe de taffetas ou un pourpoint  époque Renaissance confectionné dans du tissus d'ameublement ! Annick et Christian, un couple de Rouennais étaient simplement venus en curieux. Mais ils se sont pris au jeu. "On vient de jeter notre dévolu sur des salopettes en toiles cirées… Leur particularité est qu'elles ont été badigeonnées de couleur noire. Pour quelle occasion ? On ne sait pas et cela nous intrigue. On a envie de les acheter. Pour quoi faire ? On ne sait pas encore… Il faut déjà qu'on sache combien elles coûte et s'il y a nos tailles…". De leur côté, Quentin, Perrine  Angéline et quelques amis sont là pour une bonne raison. "Nous sommes passionnés de jeux de rôles" confie Quentin, "c'est pour nous l'occasion de nous vêtir pour pas cher. Car dans ce hobbie, nous changeons souvent de costumes et les copines ne sont pas vraiment les reines de la couture… Là nous avons une quinzaine de pièces très belles pour un billet de 150 Euros. Ça vaut le coup !". Les plus acharnés à trouver chaussures à leur pied (sic) auront sans doute été ces responsables de petites compagnies théâtrales d'amateurs. "C'est la bonne occasion de s'équiper à moindre prix et, il faut l'avouer, à moindre effort". 

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...