lundi 6 juillet 2015

Sahurs - Tous les jeunes candidats ont obtenu l'attestation de première éducation à la route et leur permis Internet.



L'apprentissage de l'éducation à la route fait partie, depuis quelques années déjà, des programmes scolaires inhérents aux cycles 1, 2 et 3 de l'école primaire. Pour Lionel Robillard, de l'école de Sahurs, et Martial Bullant, de l’école de Saint-Pierre de Manneville, c'est une affaire qu'ils maîtrisent complètement. Comme tous les ans, les enseignants ont fait appel à la brigade de gendarmerie de Canteleu afin de les épauler dans l'enseignement des dangers de la route. Par leur pédagogie adaptée, les militaires en charge de cette initiative, le gendarme Guillaume Jacquet et la gendarme Solveig Lefebvre de la brigade de Déville-lès-Rouen, ont réussi à faire obtenir à tous les enfants la fameuse attestation de première éducation à la route (Aper). Parallèlement à cet apprentissage, les écoliers ont eu droit durant l'année, à une sensibilisation aux dangers de la navigation sur Internet. Les mêmes gendarmes leur ont fait découvrir les pièges à éviter. Lors d'une petite réception et en présence de la sénatrice Nelly Tocqueville,  les élèves des classes de Sophie Guilbaud, Sabine Le Berquier pour Sahurs, Olivia Lepetit et Sophie Poullain pour Saint-Pierre de Manneville, se sont vus remettre leurs précieux sésames ainsi que des cadeaux offert par les conseillers départementaux Brigitte Manzanarès et David Lamiray.




Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...