lundi 31 août 2015

FAITS DIVERS. Une vieille demeure qui servait de squat, partiellement détruite par un incendie.



Maison en feu.


Il était un peu plus de 15 h 30 lorsque le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a reçu un appel concernant des émanations de fumées provenant d'une maison à l'état d'abandon située rue Thomas Frères à Rouen. Trois véhicules dont deux échelles ainsi qu'une vingtaine de sapeur-pompiers ont aussitôt été dépêchés sur place, la police nationale se chargeant d'établir un périmètre de sécurité entre la rue de Constantine et l'avenue du Mont-Riboudet. Au pied de la maison recouverte de lierre, Marion et Julien, ne pouvaient qu'assister, impuissants, à la destruction de l'endroit où ils avaient établi leur abri depuis plusieurs mois. "Je me suis absenté quelques minutes pour aller faire une course" raconte Julien, "quand je suis rentré, Marion et moi avons entendu un bruit de sifflement et puis on a vu les flammes qui dévoraient les matelas… On a juste eu le temps de mettre nos chiens et chats à l'abri!". Le premier étage de la demeure ainsi que les combles ont été partiellement détruits. Les investigations policières ont démarré.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...