lundi 31 août 2015

ROUEN. Rassemblement solidaire envers le peuple Kurde.



Plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées lundi soir en bas de la rue Jeanne-d’Arc, à l’invitation de la communauté démocratique kurde de Rouen. Dans la foule de sympathisants, figuraient également des représentants de formations politiques et syndicats de gauche ou des élus au nombre desquels Joachim Moyse, premier adjoint au maire de Saint-Etienne du Rouvray. "Nous nous devons d'être présents en signe de solidarité avec la communauté Kurde qui habite dans notre ville" a-t-il déclaré. De nombreux messages ont été lus pour expliquer la situation du peuple kurde après l'intervention de la Turquie suite à l'attentat de Suruc au Kurdistan-Nord le 20 juillet dernier. "Le gouvernement d'Erdogan a pris prétexte de cet attentat pour envoyer ses avions bombarder la population Kurde" a expliqué Yildiz Mehmet, le président de l'association, "il en a également profité pour procéder à des arrestations massives, sans rapport avec l'EI (groupe état islamique). En attaquant en même temps la gauche, les Kurdes et l'EI, il espère manipuler la coalition internationale et profiter d'un léger paravent anti-djihadiste pour porter discrètement des coups violents aux Kurdes. Mais personne en Europe et dans le monde n'est dupe de cette mascarade".




Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...