lundi 31 août 2015

SAHURS. Le peintre Serge Gobbé accueille chez lui les artistes Sandrine Lepelletier et François Tortosa.



Deux facettes de l'art contemporain.

Une table en bois sous un parasol. Des cerises à déguster et un verre de cidre pour étancher la soif… Serge Gobbé sait recevoir dans sa maison du bourg de Sahurs. Vernissage champêtre pour l'inauguration d'une belle exposition mettant en scène les œuvres de la céramiste Sandrine Lepelletier et celles du peintre François Tortosa. Connus dans le microcosme de l'art contemporain régional, ces deux figures n'en sont pas moins fascinantes à rencontrer. Sandrine parle d'art-thérapie quand elle aborde sa passion. "Longtemps j'ai cherché ma voie. Longtemps j'ai tâtonné, j'ai éliminé des pistes pour en explorer d'autres. Là, enfin, je tiens ma ligne directrice". Outre son style particulier proche de l’art naïf, elle s'est arrêtée sur une technique de cuisson, l’enfumage et le raku nu, qui finalise parfaitement ses pièces. "Tout a un rapport à la terre nourricière, à la matrice". Au-delà, ce sont des visages torturés qui émergent de la cuisson de la glaise, laissant entrevoir, par des accessoirisassions dont l'artiste a le secret, de l'espoir pour des êtres enfin apaisés.  A l'abri du soleil dans la salle d'expo, les toiles de Tortosa. A la croisée du brut et du naïf, l'ancien taulard devenu peintre "pour l'élévation de mon esprit" dit-il, met en avant l'humain tel qu'il le voit et pas tel qu'il devrait être pour être beau. "Si un l'homme que je peins a un grand nez et des boutons, ils seront sur la toile. Si une femme à de grosses fesses, elle ne maigrira pas à travers mon pinceau… Je peins comme je le veux, comme je le sens, c'est cela la vraie liberté". Serge Gobbé est fier d'avoir réuni ces deux-là. "Il faut faire venir l'art contemporain dans nos campagnes, en dehors des sentiers battus". Exposition Sandrine Lepelletier et François Tortosa, 1 rue du Haut – Sahurs – Jusqu'au 25 juillet 2015.


Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...