jeudi 17 septembre 2015

ROUEN. Une association de motards organise une balade, dimanche à Rouen, par solidarité avec une fillette malade.



Constance est née en 2008 atteinte du syndrome de Mowat-Wilson. Elle présente un gros retard psychomoteur associé à une maladie digestive dite de Hirschsprung. À ce titre, elle ne parle pas, ne marche pas et est totalement dépendante de ses parents, résidents d’une commune de l’agglomération rouennaise. « Constance est une adorable petite fille très joyeuse, une vraie battante, confient Clothilde et Hubert, mais, malgré sa volonté de fer et sa lourde prise en charge en France (kinésithérapie, psychomotricité...), les progrès de Constance sont très lents. »

Une méthode dispensée en Espagne

Néanmoins, une méthode de rééducation intensive existe bien et donne de très bons résultats. Mais elle est dispensée en Espagne et une seule session coûte aux alentours de 6 000 euros. Pour ses parents, c’est une dépense difficilement renouvelable. Et c’est là que le mot solidarité prend tout son sens.

À Deauville, Jessie Bacquet, fan de moto et présidente de l’association de motards Les Ouistitis, est contactée par un ami, John Mesrienne, lui-même motard. « Il m’a parlé du cas de cette gamine dont il connaît la famille et j’avoue que j’ai été touchée par son histoire, confie Jessie. J’ai moi-même affronté la maladie et le combat des parents de cette petite ne pouvait pas me laisser indifférente. » Naît alors l’idée d’une contribution que pourrait apporter son club de bikers à cette cause. « Avec le co-fondateur des Ouistitis, Guillaume dit « King Kong », nous avons voulu faire quelque chose qui serait solidaire comme les motards savent si bien le faire. »

Cet élan de générosité prendra la forme d’une procession motorisée. Dès dimanche matin, le 20 septembre, à 9 h, toutes les bonnes volontés sont invitées à se réunir, à moto ou en voiture, au pied du Pont Flaubert, rive droite, plaine Saint-Gervais. Sur place, les grands-parents de Constance offriront un petit-déjeuner à ceux qui voudront bien contribuer à hauteur d’un euro (ou plus) par casque. Vers 10 h, la balade commencera avec le concours du soleil, commandé pour l’occasion. « Nous formerons une boucle passant par Déville-lès-Rouen, Darnétal, Mesnil-Esnard pour, finalement s’arrêter chez les parents de Constance où, en direct, nous remettrons l’argent ainsi collecté et pourrons découvrir le sourire de la petite fille qui, si elle le veut, pourra faire un petit tour avec nous, ajoute Jessie. De nombreux motards ont déjà répondu positivement à cette mobilisation et je sais qu’un maximum de membres de cette grande famille sera présent. »

Balade pour Constance, dimanche 20 septembre, rendez-vous à partir de 9 h au pied du pont Flaubert, à Rouen.


Pour plus de renseignements : Jessie 06 48 67 51 37 ou John 06 84 82 44 26. Site de l’association Constance en marche : constanceenmarch. canalblog.com

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Le chorégraphe Josef Nadj se fait plasticien pour une exposition originale à la Maison des Arts.

Un parcours des plus prolifiques. Josef Nadj, danseur et chorégraphe français d'origine yougoslave est également plasticien ...