dimanche 11 octobre 2015

LE PETIT-QUEVILLY. 70 ans de photographies aériennes de la ville présentés par le service archives à la bibliothèque François Truffaut.



La ville vue d'en haut.


Ainsi que le soulignent les différents tableaux de cette exposition, "L'essor d'Internet offre aux curieux la possibilité de visualiser n'importe quelle rue d'un seul clic. Mais cette possibilité de voir la Terre vue du ciel n'est pourtant pas nouvelle". Depuis les années 30, la ville de Petit-Quevilly fait régulièrement l'objet de campagnes de photographies aériennes menées par l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) et des photographes professionnels missionnés par les services municipaux. Ces clichés, pris d'avion ou d'hélicoptère sont utilisés pour l'établissement de plans, de cartes, de documents d'urbanisme mais également pour servir d'illustrations aux supports de communication de la ville. Le service des archives municipales propose aux Quevillais de découvrir toute l'évolution de l'urbanisme intervenue ces 70 dernières années dans la commune. Si la photographie aérienne observe les évolutions de la cité depuis les lendemains de la Seconde guerre mondiale, elle permet également de repérer les constantes du paysage quevillais. Le tracé des rues, les habitations en bandes, les cités jardins, les bâtiments publics ou les espaces verts sont autant d'éléments structurants et familiers du décor urbain. "La Ville vue d'en haut" jusqu'au 28 octobre 2015 à la bibliothèque François Truffaut – Entrée libre.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...