lundi 5 octobre 2015

PETIT-QUEVILLY. La grand famille du football en général et de l'USQ en particulier a rendu un dernier hommage à Michel Mutel, décédé la semaine dernière.



Le dernier match de Michel Mutel.

Michel Mutel l'avait toujours dit. "Avant que l'on m'enterre je voudrais passer une dernière fois par le stade…". La volonté du président délégué décédé la semaine dernière, figure emblématique de la maison USQ, a été exaucée vendredi après-midi juste après la cérémonie religieuse qui s'est déroulée en l'église Ste-Lucie de Grand-Quevilly. Dans un stade Lozai baigné de soleil, des centaines de personnes se sont rassemblées pour applaudir très longuement le cercueil de celui qui, toute sa vie, a œuvré pour ce club qu'il décrivait comme "la fine fleur de Quevilly", une chanson reprise par l'assemblée et dont les paroles avaient été distribuées à l'entrée. Le président Michel Mallet, très ému, a assuré "qu'indéfiniment, l'on se souviendra de Michel Mutel comme le pilier de cette aventure sportive et humaine" ajoutant "qu'un siège dans le bus des supporters restera à jamais vide comme étant sa place réservée". Le maire, Frédéric Sanchez a, avec la même émotion, évoqué "un homme rond mais carré à tous points de vue dont son éternelle cigarette et ses multiples blagues et histoires seront des souvenirs inoubliables".


Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...