lundi 26 octobre 2015

ROUEN. Le concept du streetfood a attiré de nombreux curieux au cours d'une soirée conviviale et festive dans les jardins de l'hôtel de ville.



Razzia sur la bouffe.


" Jean-Baptiste Oghia, l'organisateur,  avait émis le vœu que ce premier festival Streetfood festival soit "convivial, ouvert à tous" et qu'il puisse réunir toutes les générations. Indéniablement, son souhait a été exaucé. Dès l'ouverture au public de l'espace jouxtant l’abbatiale Saint-Ouen, couples en balade, avec ou sans enfants, personnes âgées, bobo en quête de nouvelles sensations se sont pressés dans les allées des jardins de l'hôtel de ville à la découverte d'un concept, connu pour certains, tout nouveau pour d'autres. "Ce soir nous allons manger Thaï" se réjouissaient Paulette et Georges, deux retraités du quartier Saint-Vivien. Ceux-là eurent de la chance car, au fur et à mesure que la soirée s'annonçait, la file d'attente devant le camion "Thaï la route" s'allongeait tandis que certaines spécialités vinrent à manquer. Le soleil couchant, le temps clément et la musique techno attirèrent peu à peu un autre public. Jeunes au top, rivalisant d'originalité dans leurs tenues vestimentaires et leur look déferlèrent alors autour de l'ample bassin rond, écrin aquatique où Déjanire se fait enlever par le centaure Nessus… C'est une très bonne initiative!" admet Aurélie au bras de son boy-friend Nicolas, sosie de Pete Doherty, "pour ceux qui ont voyagé un peu, le concept des foodtrucks n'est pas nouveau mais chez nous, c'est un peu comme la découverte du chewing-gum …". Petit à petit, les six marchands ambulants seront pris d'assaut. "On dirait qu'ils n'ont pas mangé depuis une semaine" s'esclaffait Lucien, un des rares aînés à être encore présent. De fait, Burgers Homard, crocodile, Kangouroo, Chameau ou Zebre passèrent du four à la bouche tandis que d'autres se concentraient sur les entrées, plats desserts en bocaux de la Grignoterie, les plus affamés faisant la fête aux saucisses berlinoises sur fond de choux rouge et choucroute, le tout, arrosé de bière dans des gobelets… consignés! L'estomac sustenté, les visiteurs pourront alors être plus attentifs à la programmation musicale assurée par les 3 DJ sets prévus. Samedi soir, la cuisine du monde était à l'honneur et Rouen a gagné un nouveau rendez-vous.

Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...