mardi 10 novembre 2015

ROUEN. Le parking sauvage de la rue de la Mare-aux-Planches ne sera dorénavant plus accessible aux automobilistes.



Les résidents et salariés du quartier Saint-Sever se l'étaient peu à peu approprié pour y garer leur véhicule durant la journée. À deux pas du commissariat Brisout-de-Barneville, derrière l’Institut national de boulangerie-pâtisserie, et face à l’entrée principale de la prison Bonne-Nouvelle, une parcelle de terrain vague où l'on accédait par la rue de La Mare aux Champs était jusqu'alors utilisé comme parking avec l'assentiment de la mairie de Rouen. Mais les bonnes choses ont une fin et ce terrain, constructible, qui a fait l’objet d’une cession par la municipalité, doit donc être dégagé afin d’entamer une phase de travaux visant à la démolition d'un transformateur et à la construction de 111 logements sociaux répartis en 3 bâtiments. Par voie de panneaux, les automobilistes sont donc invités, à compter du 29 octobre 2015, à ne plus utiliser ce lieu pour y garer leur véhicule. Les contrevenants s'exposeraient dans le cas contraire à leur enlèvement par les services de la fourrière.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Pascal,
je souhaiterai savoir de quand date la prise de cette photo svp ?
En effet j'avais ma voiture sur ce parking, elle est partie en fourrière, mais à aucun moment je n'ai vu ce panneau.
Cordialement

Pascal a dit…

Bonjour,
Cette photo a été prise le 27 octobre 2015 aux alentours de midi. Si je me souviens bien c'était à quelques jours de la fermeture du site.

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...