lundi 23 novembre 2015

ROUEN. Malgré l'annulation de l'inauguration officielle du nouvel équipement, le gymnase Mandela a accueilli ateliers et démonstrations sportives.



Le nouveau temple des sportifs.

"Yvon Robert, maire de Rouen, a pris la décision d’annuler les festivités prévues ce samedi 14 novembre à l’occasion de l’inauguration du gymnase Nelson Mandela". De nombreux visiteurs qui avaient fait le déplacement se doutaient bien être confrontés à cette réalité après les graves événements de la nuit. "Contre mauvaise fortune bon cœur, on va quand même visiter les équipements…" soupire Jean-Michel qui se faisait une joie de la livraison de ce nouveau site sportif. Pas de festivités donc mais les démonstrations et ateliers ont été maintenues. "Pour les enfants c'est bien" témoigne Rhania venues avec son fils de 10 ans. "Samir est fan de basket et il s'est fait une joie de rencontrer ses idoles du Rouen Métropole basket. Guerschon Yabusele et Ronald Lewis sont ses préférés et s'entraîner quelques instants avec eux… Il est heureux!". Nouveau fief de l'ASPTT Rouen et de ses 2000 licenciés tous sports confondus, ce complexe a conquis ceux qui avaient fait le déplacement. Un dojo de 290 mètres carrés, une salle de 40 sur 20 mètres, une autre de 408 mètres carrés et c’est une nouveauté, un mur d’escalade d’une hauteur de 12 mètres. "C'est une belle réalisation" admet Jean-Michel, "on est loin de la traditionnelle salle de sport. Chaque endroit semble avoir été réfléchi, adapté à la discipline qu'il va accueillir. Le plus impressionnant ? Ce mur d'escalade et ses couleurs apaisantes… Cela donne envie de grimper. Ce n'est pas un simple mur en béton mais plutôt un sentier de balade verticale". Résonnant des cris des enfants évoluant dans ce nouvel espace qu'ils seront amenés à fréquenter soit dans le contexte privé ou scolaire, le gymnase Nelson Mandela a continué de présenter toute la journée, par le biais des bénévoles de l'ASPTT Rouen, quelques-unes des disciplines qui seront abritées dans ce nouvel équipement. Dès aujourd'hui d'ailleurs, ce sont les sections Judo, JuJitsu, Taïso, Kung fu, Taï Chi, KidiSPORT et Basket qui intégreront le lieu.


Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Le chorégraphe Josef Nadj se fait plasticien pour une exposition originale à la Maison des Arts.

Un parcours des plus prolifiques. Josef Nadj, danseur et chorégraphe français d'origine yougoslave est également plasticien ...