lundi 1 février 2016

HAUTOT-SUR-SEINE. Le maire Jean-Bernard Seilles profite de la cérémonie des vœux pour faire la promotion du château.



Escale touristique.


Quoi de plus naturel pour faire l'article d'un lieu que d'inviter les personnalités politiques et institutionnelles à s'y réunir ? Ce fut le cas pour la traditionnelle cérémonie consistant en la présentation des vœux du maire et de son conseil municipal aux corps constitués et aux administrés. Ainsi, revenant sur les réalisations effectuées en 2015 et celles projetées pour 2016, le maire Jean-Bernard Seilles a-t-il mis l'accent sur l'attrait touristique de sa commune. "Hautot-sur-Seine s'installe comme une étape importante de promenade si l'on en juge par les milliers de personnes qui la traversent. La piste verte construite en bord de Seine y est certainement pour beaucoup, de même que l'ouverture du restaurant "chez Tonton", seul commerce de la commune, ainsi que l'attirance pour les activités qui se déroulent au château. En effet, séminaires, cérémonies privées, salons et expositions se succèdent dans cet endroit que nous nous devons de garder en état, voire d'améliorer". Le maire en a également profité pour rappeler l'importance de plus en plus probante de la Métropole Rouen Normandie dans la vie des petites communes, émettant toutefois quelques réserves. "Prenons garde de ne pas aller vers plus de bureaucratie pour des gains budgétaires qui restent à démontrer!". Ce à quoi, Guillaume Bachelay, député présent, a utilisé une métaphore sportive pour répondre à ces inquiétudes. "Les communes de l'agglo sont comme dans le foot. Elles fonctionnent avec des fondamentaux, vous les avez! Mais pour avancer, il faut des partenaires comme une équipe à besoin de tous ses joueurs. La Métropole est l'un d'eux".

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. Polyhandicapée de naissance, la petite Kimy grandit dans un logement non adapté malgré les appels de Laetitia sa maman.

Essentiel pour Kimy. Quand Laetitia regarde sa fille Kimy qui écoute de la musique, (du rock de préférence), ce que l'on peu...