lundi 1 février 2016

ROUEN. Pensionnaire de 1ère série Matin, le club sera présent pour le 6ème tour de la Coupe de Normandie, une première pour une équipe de ce niveau.



Le petit Poucet de la coupe.
A sa création en 1994, l’Association Rouennaise de Football se voulait un club familial. Parents, enfants et amis de tous âges et de tous milieux se retrouvaient autour du ballon rond, dans une ambiance toujours conviviale mais aussi dans la recherche du challenge sportif. Vingt ans plus tard, la plupart des joueurs sont toujours présents ou sont revenus au club. D'autres sont arrivés pour grossir  les rangs. Mais l’état d’esprit reste le même et les résultats se sont matérialisés avec, chaque année un bon parcours en Coupe et en championnat (toujours sur le podium ces 3 dernières années) de l'équipe fanion. Et cette année pourrait bien être celle de ce petit club qui est en train de déjouer tous les pronostics en coupe de Normandie. "Au mois d'octobre, notre équipe est allée s'imposer à Saint-Martin de Boscherville" raconte fièrement Anthony Trolet, président fondateur, "ce qui va nous amener à rencontrer le GCO Bihorel qui évolue en Division honneur régional (5 divisions d'écart) pour le compte du 6e tour de la coupe de Normandie. Jamais une équipe de niveau Seniors Matin (3ème plus petit échelon départemental) n'avait atteint ce niveau de la compétition". Mais au-delà de l'aspect sportif, la Rouennaise de football incarne la problématique de survie d'un petit club de quartier sans subventions et presque sans domicile fixe. Les 80 licenciés s'entraînent actuellement sur les terrains du champ de courses, promis à un réaménagement. "Les travaux de réfection de "l'hippodrome" devraient débuter cette année" note Pierre-Yves Orlianges, le secrétaire du club, "cela nous laissera donc sans infrastructures pour une durée indéterminée. Le service des Sports de la Ville de Rouen recherche toujours une solution mais de nombreuses équipes sont déjà en quête de terrains sur l'espace de la Métropole. Il n'y en aura donc pas pour tout le monde!". Ce contexte difficile, la Rouennaise de football le vit en faisant bloc, poursuivant dans une ambiance conviviale ses entrainements et ses matchs du dimanche. Alors, pour les soutenir demain, dimanche 24 janvier à 14 h 30, tous au stade Maréchal Leclerc, rue de Verdun, 76420 Bihorel.





Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...