mercredi 23 mars 2016

ROUEN. L'association AGIR avec Becquerel pour la vie a remis au directeur du centre, un chèque représentant les dons collectés en 2015.



La générosité se porte bien.


D'un montant de 212 640 Euros, le chèque, remis par le docteur Joëlle D'Anjou, présidente de l'association "AGIR avec Becquerel pour la vie" à son confrère le professeur Hervé Tilly, directeur général du centre Henri Becquerel, représente l'un des records en termes de collecte de dons depuis la création de la structure associative. Chaque année, Joëlle d’Anjou et sa quinzaine de bénévoles réunissent ainsi une somme conséquente qui aide à financer les équipements de détection et d’analyse de la maladie ou qui servent à améliorer le séjour des patients et de leurs proches dans ce milieu hospitalier spécifique. "Un jour ou l'autre, nous pouvons tous être concernés par le Cancer et je pense que c'est cette évidence qui encourage les individus à se montrer si généreux. Ils savent que c'est une cause d'intérêt général et sont prompts à participer à la bataille contre la maladie" assure Joëlle d'Anjou. Première cause de mortalité en France avec près de 355 000 nouveaux cas détectés chaque année, le cancer concerne particulièrement ce que l'on appelle encore la Haute-Normandie, deuxième région de France la plus touchée. "La vocation régionale de l'association en faveur des malades atteints de cancer dans notre région n'a pas échappé aux donateurs et ils savent que les travaux qui sont facilités par leur geste sont en lien avec des équipes de recherche nationales et internationales" poursuit la professionnelle de santé. "D'autre part, tout cela ne pourrait être réalisé sans le concours d'une équipe de bénévoles soudée, dévouée, compétente et emplie d’esprits d’initiatives diverses". Créée il y a une quinzaine d’années, l’association "AGIR avec Becquerel pour la vie" organise, tout au long de l'année, des manifestations sportives (courses pédestres, tournois de golf), vend des bijoux, des confitures et bénéficie de subventions octroyées par les clubs service comme le Lions, le Kiwanis ou le Rotary. "Nous n'avons pour ainsi dire aucun frais de fonctionnement" remarque le docteur d'Anjou, "ce qui nous permet de reverser intégralement, en toute transparence budgétaire, la totalité des sommes perçues lors de ces initiatives". Celle remise au professeur Tilly sera affectée à la recherche sur les lymphomes et les tumeurs solides, ainsi qu’à l’aménagement d’une chambre permettant la présence jour et nuit d’un accompagnant aux côtés du patient, dans des conditions propres à adoucir les périodes d'hospitalisation.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...