lundi 25 avril 2016

LE PETIT-QUEVILLY. Les élus ont convié les jeunes nouvellement majeurs à une cérémonie citoyenne de remise des cartes d'électeur.



Le droit mais aussi le devoir de voter.


De plus en plus, certaines communes organisent des petites cérémonies de remise des cartes d'électeur à leurs jeunes concitoyens qui parviennent à la majorité et qui pourront exercer la possibilité de voter aux prochaines élections. Petit-Quevilly n'échappe pas à cette tendance et a récemment convié 37 de ses habitants à "officialiser" ce passage dans le monde des adultes. La totalité des invités ne s'est pas déplacée, loin s'en faut! De là à faire un parallèle avec l'analyse des taux de participation aux précédents scrutins sur la commune, l'occasion était trop bonne! Municipales 2014 : 49,83% d'abstentions, Départementales 2015 : 58,36% au premier tour, 56,38% au deuxième, Régionales 2015 : 55,97% au premier tour, 48,20% au deuxième … Ces statistiques parlent d'elles-mêmes. "C'est vrai que l'on se pose la question" n'hésite pas à reconnaître le maire Frédéric Sanchez, "cette désaffection de la participation pose inquiétude quant au bon fonctionnement de la démocratie c'est pourquoi il nous incombe à nous, élus, de la faire vivre, de proposer des initiatives nouvelles, d'intéresser nos concitoyens. Ce type de manifestions en fait partie". L'une de ses adjointes, Charlotte Goujon, également conseillère départementale, avance une hypothèse : "Depuis quelques années, chaque jeune Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur les listes électorales. Il n'y a plus cette démarche personnelle à effectuer …". Désintéressement de la chose politique, perte de valeurs ou simplement   je-m’en-foutisme, toujours est-il que, pour rappeler les principes fondamentaux de la République, de la démocratie et de notre système politique, le vote reste encore le meilleur moyen de s'exprimer. Imaine et Sara, 18 ans chacune l'ont bien compris et étaient présentes lors de cette cérémonie citoyenne. "Pour nous, cela va de soi. C'est une question d'éducation bien sûr mais aussi de citoyenneté. Voter est primordial si l'on veut pouvoir prétendre appartenir à ceux qui œuvrent pour le pays. Si l'on ne prend part aux votes qui déterminent plus ou moins notre vie, où ira-t-on s'exprimer ?". CQFD.

Aucun commentaire:

ROUEN. Le nouveau général de la sous-direction du recrutement de l'Armée de Terre en visite au CIRFA de Rouen.

Recrutement 2.0. Le Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) regroupant la Marine nationale, l'armée...