lundi 25 avril 2016

ROUEN. Des dizaines de volontaires se sont laissé hypnotiser samedi après-midi sur le parvis de la cathédrale.



Plongée dans l'inconscient.


Quel dommage que la météo ne fut pas de la partie samedi après-midi car si le soleil et un peu de chaleur s'étaient invités sur le parvis de la cathédrale, nul doute que l'évènement qui s'y est déroulé aurait attiré encore plus. Sébastien Clée et quelques-uns des membres de son groupe "hypnose de rue Rouen" avaient donné rendez-vous au public de passage afin de lui faire découvrir ce phénomène qui, même s'il apparaît être à la portée de tout le monde, n'en demeure pas moins mystérieux, bluffant voire inquiétant. Sébastien et ses amis considèrent cette pratique comme "un art et une passion". Nombreux seront les passants à vouloir tenter l'expérience et tous seront unanimes : "c'est une plongée dans notre moi intérieur et un anéantissement total de volonté…". Nicola, 25 ans, n'y croyait pas plus que cela et pourtant … "En cinq minutes, Benjamin (l'hypnotiseur) m'a convaincu que mes pieds étaient collés au sol! Croyez-moi, je ne pouvais effectivement pas les bouger. Ce truc… c'est complètement irrationnel". Julie, 36 ans, a eu un ressenti différent. "J'ai tenté une première fois de me laisser hypnotiser mais cela n'a pas fonctionné. J'étais trop tendue. L'appréhension peut-être, ou la peur de me laisser aller et perdre la maîtrise. J'ai voulu recommencer et là… complètement barrée!". Le plus fort de ces démonstration aura sans été l'exemple de cette jeune femme, persuadée après quelques instants, d'avoir 5 ans, de s'appeler Juliette et d'habiter Lyon… Elle en rira à l'issue du numéro ne se rappelant plus avoir prononcé ces inepties. Pour le grand public, l'hypnose semble relever d'un éventuel don qui permettrait à certains d'influer sur d'autres. Or, en se renseignant ou se documentant, il s'apercevrait sans doute que le vrai hypnotiseur en fait, c'est lui! C'est la faculté de persuader son inconscient  de certaines choses, simplement suggérées par la personne qu'il a en face de lui ! Pas de mystère, pas de pouvoirs surnaturels, juste un discours et une manière de le tenir.

1 commentaire:

Sébastien CLEE a dit…

Bonjour,
Merci pour l'article
une prochaine sortie a lieu samedi 30 avril.
https://www.facebook.com/events/1786848888215710/

LE PETIT-QUEVILLY. Polyhandicapée de naissance, la petite Kimy grandit dans un logement non adapté malgré les appels de Laetitia sa maman.

Essentiel pour Kimy. Quand Laetitia regarde sa fille Kimy qui écoute de la musique, (du rock de préférence), ce que l'on peu...