lundi 25 avril 2016

ROUEN. Le bistrot de la Place de la Pucelle invite au voyage dans le terroir en toute simplicité.


Un nouveau patron et un nouveau chef pour "La part des anges".


Les habitués ont fini par dire "on va déjeuner aux Anges…". Ils ne croient pas si bien dire tant, lorsque l'on en sort, l'impression d'avoir passé un moment divin reste ancrée. Vincent le nouveau propriétaire depuis février n'est certes pas Dieu mais, accompagné de Quentin son chef en cuisine et de Gwendoline au service, il se pose, en tous cas, en apôtre du bon. "Notre crédo c'est la convivialité. Pas de chichis mais de la tenue dans les assiettes. On privilégie les plats locaux, Normands, faits maison". Venu sur le tard à la restauration après avoir longuement travaillé pour réaliser ce rêve d'avoir un jour son endroit pour distiller de la bonne humeur et du plaisir, Vincent Hérout pense avoir trouvé le bon concept. Idéalement situé sur l'une des plus belles places de Rouen, durablement ensoleillée et entièrement dédiée aux piétons,  l'établissement à la décoration repensée peut accueillir soixante personnes assises en terrasse pour une limonade ou un café et plusieurs dizaines en salle pour un déjeuner de qualité en toute simplicité. Cerise sur le gâteau, si habituellement la Part des anges ne fait brasserie que le midi, elle peut fonctionner en soirée sur réservation de groupes. Elle dispose ainsi d'une salle à l'étage, d'une trentaine de couverts, avec vue stupéfiante sur la place, les colombages de ses maisons et l'hôtel de Bourgtheroulde en vis-à-vis. Pour autant il ne faudra pas en oublier de déguster le contenu des assiettes préparées par le chef Quentin Eloy, passionné de cuisine, prêt à servir un "bœuf cidré", (oui oui, la bête s'en est enivrée), un burger Normand au camembert ou encore un Tiramisu Normand ! Des plats dont la "fourchette de prix oscille entre 10 et 14 Euros. La Part des Anges – 4, place de la Pucelle – 76000 Rouen – 02.35.07.65.49.

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. Polyhandicapée de naissance, la petite Kimy grandit dans un logement non adapté malgré les appels de Laetitia sa maman.

Essentiel pour Kimy. Quand Laetitia regarde sa fille Kimy qui écoute de la musique, (du rock de préférence), ce que l'on peu...