mardi 21 juin 2016

LE PETIT-QUEVILLY. De fil en aiguilles...



"Si je n’avais pas embrassé ce métier, je ne sais pas ce que j’aurais fait. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être couturière. Lorsque j’étais petite, j’étais en admiration devant maman qui, simplement de ses mains, était capable de confectionner des vêtements, les retoucher, les embellir... ". En grandissant, Paola Venuto s’est donné les moyens de vivre de sa passion. "J’ai commencé par habiller mes poupées... L’étape suivante a été consacrée à mes études et l’obtention de mon diplôme de couturière. Après quelques années passées dans diverses maisons de confection pour de grandes marques, la conjoncture économique a freiné mon allant. En m’installant à mon compte, je devenais maîtresse de mon avenir".

Savoir-faire à l’ancienne

Et depuis douze ans, elle œuvre comme couturière retoucheuse. Dans sa boutique cosy de la galerie du centre commercial des Bruyères qui lui sert aussi d’atelier, Paola reçoit ses clientes et clients. "Oui, il y a également des hommes... Pour des ourlets de pantalons souvent !".

Retourne-col, passe-poil, doublure ou fermetures n’ont plus de secret pour elle. Et ses clients ne s’y trompent pas. Evelyne, retraitée, ne tarit pas d’éloges à son égard : "Paola est formidable, très avenante et surtout joviale. Son travail est soigné, aux tarifs abordables. La côtoyer est un plaisir et c’est pour cela que je viens au "Dé à coudre" du fin fond de ma rive droite... ». De fait, outre ses talents indiscutables, la jolie célibataire aux origines italiennes et à la peau hâlée arbore, de tous temps, son sourire ensoleillé et ses conversations sont souvent ponctuées de ce petit rire franc et enthousiaste. "Il y a le travail certes", confie-t-elle, "mais celui-ci est une opportunité pour la relation humaine, l’échange et la convivialité...". À l’heure de la consommation mondialisée et du tout à jeter, Paola est la digne descendante de ces "petites mains" représentant l’exception du savoir-faire.


Le "Dé à coudre", centre commercial des Bruyères, avenue Stanislas-Girardin, au Petit-Quevilly. Tél.- 02 35 69 39 63.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...