lundi 20 juin 2016

SAINT-ETIENNE DU ROUVRAY. Natty Thierry et Léa Pesant sont montées sur le podium des championnats de France de gymnastique acrobatique.



Un duo enchanteur.


Le 3 juin dernier, "à domicile" dans l'antre du Kindarena, Natty 15 ans et Léa 9 ans, adhérentes du Club gymnique stéphannais sont montées, pour la première fois de leur jeune carrière de sportives, sur la troisième marche du podium des championnats de France de gymnastique acrobatique, synonyme de médaille. "Elles le méritent amplement" affirme Corinne Marais, présidente de l'association depuis 26 ans, "elles s'entraînent 2 heures par jour sans compter les exercices qu'elles ne manquent pas de reproduire à la maison". Virginie, la maman de Léa confirme : "Léa et sa jumelle Maëva ont même installé un tapis de gym dans leur chambre…". Le bout de chou a embrassé cette passion il y a 3 ans, "contaminée" par sa grande sœur Noémie qui lui vantait l'intérêt de ce sport. Et depuis, elle y consacre tout le temps qu'une enfant de CE2 peut trouver. "Je suis voltigeuse" déclare-t-elle fièrement ! Car nous parlons ici d'un duo. Et qui dit duo, dit une deuxième personne. C'est Natty qui officie avec sa voltigeuse. A 15 ans, elle est porteuse. "Nous devons nous faire confiance dans les enchaînements que nous réalisons" reconnait la jeune fille, "c'est un peu similaire au patinage artistique sur glace. Toute imprécision ou relâchement et c'est la chute, synonyme de mauvaise note en compétition". Si Léa préfère les mouvements individuels, Natty, elle, a plus d'envie pour les compositions multiples, les pyramides, plus spectaculaires. Quoi qu'il en soit, cela fait 3 ans qu'elles évoluent ensemble et cela fonctionne. "Cela fait 3 fois que nous sommes sélectionnées pour les championnats de France et à chaque fois nous grimpons une marche" sourit Natty. Pour autant, il a peu de chance pour, qu'un jour, le public les découvre aux jeux olympiques car ce sport n'y est pas encore représenté. Néanmoins, il n'est pas interdit d'imaginer, plus tard peut-être, de les retrouver lors de grandes compétitions nationales ou internationales.  Entretemps, Lea continuera de virevolter dans les airs sous l'impulsion de Natty qui, en plus, s'occupe des petits du cours Baby Gym.

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. Polyhandicapée de naissance, la petite Kimy grandit dans un logement non adapté malgré les appels de Laetitia sa maman.

Essentiel pour Kimy. Quand Laetitia regarde sa fille Kimy qui écoute de la musique, (du rock de préférence), ce que l'on peu...