lundi 20 juin 2016

SAINT-ETIENNE DU ROUVRAY. Première pierre des ateliers du Madrillet, une nouvelle offre d'immobilier d'entreprise.



Partenariat régional.
                        

Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie et Alain Kendirgi, directeur général de la société hérouvillaise d'économie mixte pour l'aménagement (SHEMA), accompagnés du maire de la commune Hubert Wulfranc ainsi que du conseiller régional Joachim Moyse, ont posé, mercredi matin,  la première pierre du futur village "Les ateliers du Madrillet". Implanté sur le Technopôle du Madrillet, ce nouvel ensemble immobilier sera composé d’une quinzaine d’ateliers destinés à être cédés aux entreprises de l’éco construction. La livraison est prévue à l’automne 2016. "Nous sommes partis d'un constat que, sur ce technopôle, s'il y avait bien des campus, pépinières ou écoles, il y avait une place également pour les entreprises et plus particulièrement pour celles des nouveaux métiers du bâtiment, nouveaux surtout par les matériaux utilisés dans le cadre des enjeux environnementaux" a souligné le président de la Métropole. "C'est pourquoi, et cela représente l'idée que nous nous faisons de la construction de la région dont nous nous félicitons de la résolution qui a été prise dernièrement dans ce sens, qu'un véritable partenariat  a été mis en place entre la Métropole Rouen Normandie, Rouen Normandie Aménagement, Rouen Normandy Invest,  la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-Maritime et la SHEMA afin de développer une offre nouvelle sur le territoire. Ce projet est la preuve que lorsque l'on joue collectif, ça marche, et concrétise l’engagement de la SHEMA en faveur du développement économique sur le territoire de la métropole rouennaise qui y a investi près de 2,3 million d’euros". Composé d’une quinzaine d’ateliers de 100 à 800 m², l’ensemble, d'une surface totale de 1600 m2 se développera sur deux bâtiments. Chaque atelier bénéficiera de ses propres stationnements et de ses réseaux privatifs. L'implantation des premières entreprises devrait se faire dès septembre 2016.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...