lundi 20 juin 2016

SOTTEVILLE-LES-ROUEN. Le plancher d'un immeuble inoccupé de la rue Méridienne termine sa course au rez de chaussée.



Branle-bas de combat samedi vers midi trente à l'entrée de la rue Méridienne côté place Voltaire. Le plancher du premier étage d''un immeuble qui fut une mercerie puis une saladerie, s'est effondré pour finir sa course au rez de chaussée, provoquant l'éclatement de la vitrine et projetant quelques débris sur le trottoir. Très vite alertés, les pompiers se sont rendus sur place et dressé un périmètre de sécurité. Eve Cognetat, l'élue d'astreinte, est venue constater les dégâts, assistée d'un technicien municipal et pris les mesures qui s'imposaient. "Ce sont des bâtiments voués à la déconstruction à l'automne" a-t-elle précisé, "mais comme ces lieux étaient inhabités donc propices aux éventuels squats, le capitaine des sapeurs-pompiers a préféré solliciter une équipe cynophile afin de s'assurer que personne ne soit ensevelis sous les décombres". Une trentaine de pompiers ont été mobilisés et un expert en bâtiment devait venir en fin d'après-midi afin d'évaluer le risque d'effondrement total.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...