jeudi 13 avril 2017

GRAND-QUEVILLY. Le projet d'envergure destiné à ajouter des places de stationnement dans le secteur des Pics débutera en septembre.



Concertation, action, réaction.


A l'heure où les citoyens demandent  de plus en plus de participer aux décisions qui sont prises par leurs élus lorsqu'il s'agit d'intervenir sur leur cadre de vie, il est un exemple qui a, à tout le moins, appliqué ce concept. Le futur aménagement du parking voitures des "Pics", en centre-ville a en effet fait l'objet de communication et de concertations auxquelles les riverains n'ont, en principe, pu échapper ! "Depuis plusieurs années, des remontées d'informations des habitants faisaient état d'un problème de places de stationnement dans ce quartier", raconte Roland Marut, premier adjoint au maire. "Nous avons donc investigué, constaté, envisagé… De fait, il s'est avéré qu'il manquait, pour que tout le monde y trouve son compte, une soixantaine d'espaces supplémentaires". Mais plutôt que de concocter un projet qui aurait été imposé, la Ville a pris le temps de consulter les premiers intéressés. "Chacun des riverains concernés a été convié par courrier à des "réunion de chantiers". L'une en février et l'autre, en mars pour récolter les doléances, les idées, les avis…". "Des avis fort utiles" ajoute Lionel Rosay, adjoint en charge de l'urbanisme, "et nous en avons tenu compte dans l'élaboration du futur site". Découlant de ces échanges, il a été décidé de ne "toucher" au lieu qu'à partir de septembre, "pour laisser la jouissance de l'ombre des arbres et de la verdure aux habitants durant la période estivale…". Les travaux débuteront donc à la rentrée pour une période de 3 mois, qui verront la création d'une soixantaine de nouvelle place de stationnement, la création de deux nouvelles aires de jeux pour les enfants, (3/6 ans et 8/12 ans), sécurisées par une clôture évitant la présence éventuelle de chiens et de leurs crottes, la plantation de nouveaux arbres ainsi que l'aménagement de la dalle pour les enfants amateurs de ballon rond, le tout parcouru par des cheminements permettant de relier tranquillement le haut et le bas du secteur. Coût de l'opération : 500 000 Euros, entièrement financés par la ville qui, avec un budget exceptionnel cette année, en fait profiter rapidement les Grand-Quevillais.

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. En marge du souvenir de la libération de la ville, un hommage est rendu aux combattants de l'ombre du Maquis de Barneville.

Le sacrifice d'une jeunesse pour la liberté. Chaque année, la municipalité organise une manifestation, à Barneville sur Sein...