vendredi 21 avril 2017

GRAND-QUEVILLY. Une famille quevillaise broyée par le système à la suite de l'acquisition d'un terrain pour construire leur maison.




Quand le rêve tourne au cauchemar.

Virginie Lourenco a 40 ans, est mère de deux enfants de 10 et 14 ans et est mariée à Joël, 45 ans. En 2009, cette petite famille a un rêve : faire construire une maison avec 3 chambres, sous-sol, le tout sur une surface de 632 m2. Pour concrétiser ce projet, le couple acquiert un terrain sur la commune de Saint-Aubin les Elbeuf. Coût de l'opération, 70 000 Euros. Au moment de donner les premiers coups de pelle, leur vie va basculer. "Nous avons découvert, sous quelques centimètres de terre, des détritus, ainsi qu'une poudre bleue mystérieuse et ceci, jusqu'à 2 mètres de profondeur" se souvient Virginie. Les travaux s'arrêtent, la famille se retourne contre le propriétaire, s'appuyant sur un rapport de la Direction régionale de l'équipement (DRE) attestant que le site était une ancienne carrière. Le vendeur conteste cette version et affirme que le lieu était un ancien verger… Après plusieurs années de procédures, les coups durs vont s'enchaîner pour ce couple de Quevillais. "Nous avons été déboutés par le tribunal à qui nous avons demandé la résiliation de la vente, mon mari a subi un accident du travail qui l'a rendu invalide puis il a été licencié, de ce fait. J'ai été contrainte de déposer un dossier de surendettement car ne pouvant plus faire face aux nombreux frais engagés pour obtenir justice. Et là… celle-ci m'ordonne de revendre le terrain pour rembourser les dettes. Je l'ai fait estimer; comme terrain de loisirs il vaut aujourd'hui 12 000 Euros ! Nos remboursements ont été étalés sur 8 ans et nos revenus s'élèveront, durant cette période à moins de 700 Euros!". Virginie a frappé à toutes les portes, politiques, territoriales, judiciaires… Beaucoup ont répondu mais aucune solution n'a été proposée. Dans l'impasse, la famille Lourenco lance un appel à l'aide. "On ne sait plus quoi faire! Qui peut nous aider ? Comment faire un appel aux dons ? Qui peut nous conseiller ?". Autant de questions que se pose cette famille qui, après avoir fait le deuil de son rêve, n'aspire plus qu'à une chose : survivre et retrouver une certaine sérénité. Pour aider cette famille : https:/www.leetchi.com/c/solidarite-de-virginie-18755061

Aucun commentaire:

LE PETIT-QUEVILLY. En marge du souvenir de la libération de la ville, un hommage est rendu aux combattants de l'ombre du Maquis de Barneville.

Le sacrifice d'une jeunesse pour la liberté. Chaque année, la municipalité organise une manifestation, à Barneville sur Sein...