lundi 15 mai 2017

GRAND-QUEVILLY. La Ville a élaboré une campagne décalée pour partir en guerre contre les déjections canines.




Sus aux crottes.


Le sujet revient fréquemment dans les doléances des habitants car il em…poisonne le quotidien des piétons, des riverains tant il apporte de désagréments et risque de nuire à l'image de la propreté dans la cité. Alors, à la mairie, on ne rigole plus avec le problème. Mais, en fait, on s'en amuse quand même un peu. "La propreté des rues est l'affaire de tous, y compris des propriétaires de chiens, d'où l'importance de ramasser les déjections de nos amis à quatre pattes. Pour rappel, il y a plus de 40 distributeurs de sacs à déjections en ville". Une campagne de com décalée, avec les conseils des jeunes et des ados citoyens, a donc été initiée. Un rappel des obligations faites aux propriétaires de chiens figure dans le bulletin municipal  et une série d'affiches fleurissent désormais un peu partout sur la commune.  Dans le même temps, un arrêté municipal a été pris. Il permet désormais de sanctionner les propriétaires qui ne préserveraient pas la propreté des espaces publics. En cas de flagrant délit, l'amende est de 68 euros qui peut être majorée à 180 euros.

Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. Des vagues de couleurs et de senteurs réunies dans le merveilleux Parc de La Roseraie.

Au nom de la rose. Sur une surface de six hectares, à deux pas de l'Hôtel de Ville, il est un écrin de verdure qui fait l'...