jeudi 20 juillet 2017

GRAND-QUEVILLY. Jean-Pierre et Bernadette Géret ont, soixante ans après la première fois, renouvelé leurs vœux de mariage.




Du diamant pour Jean-Pierre et Bernadette.

Jean-Pierre et Bernadette Géret se sont rencontrés en 1952 dans un stade de foot. Le frère de Bernadette est un "sacré joueur" et ami de Jean-Pierre. Alors, les jours de compétition, c'est toute la famille qui se rend au match. Et arriva ce qu'il devait arriver… Derrière ce prétexte, Jean-Pierre fait sa cour. Quand il part pour le service militaire, les deux jeunes Quevillais ne rompent pas le lien. Ils s'écrivent, tous les jours… L'amour est là et les deux tourtereaux convolent le 29 juin 1957, en mairie de Grand-Quevilly. Soixante ans ont passé, une vie s'est déroulée, dans l'imprimerie pour Jean-Pierre, dans la confection pour Bernadette. Dans cette retraite qu'ils occupent maintenant à voyager, à jouer à la pétanque ou en se rendant en Bretagne, Jean-Pierre et Bernadette ont réservé un moment en mairie où, devant le maire Marc Massion, ils ont renouvelé leurs vœux, entourés de leurs proches.


Aucun commentaire:

GRAND-QUEVILLY. L'adage qui prétend que mariage pluvieux sera heureux semble valoir aussi pour les rencontres.

Le coup du parapluie. Samedi après-midi, le conseiller municipal Jean-Louis Tailleux a ensoleillé la journée des proches de Geor...